Rechercher

Un commercial doit-il "avoir faim" ?




"Un commercial doit avoir faim !" ... Avez-vous déjà entendu (ou tenu) ce genre de discours ?


J’y croyais aussi, jusqu’au 13 Novembre 2017.


Jour où je rencontre cette équipe de vendeurs visiblement affamée.


Ils enchainent les démarchages clients et l’ambiance est électrique.


Thierry, le Manager, est fier : « t’as vu, on pourrait presque palper cette énergie de chasseurs ! »


Marc, lui, se balade et s’amuse à taquiner ses collègues.

Marc n’a plus faim, il a déjà atteint ses objectifs.


« Oui, lui, je ne sais plus comment le gérer… » me dit Thierry « J’ai toujours de nouveaux challenges, mais il s’en fout ».


Le problème, c’est que chacun a « faim » à sa manière.


« Quel est le turnover de l’équipe Thierry ? »


Silence…


« Quel est le taux de fidélisation client ? »


Nouveau silence…

J’arrête les questions.


🗝️ Ne jamais voir notre motivation personnelle, comme une formule magique universelle.

➡️ La #processcommunication nous donne des pistes pour motiver les différents types de personnalité.


Alors, la « faim » des vendeurs justifie-t-elle les moyens ?

Perso, moi je n’y crois pas…


Je crois que la fonction de la Vente a évolué, et que la mission du vendeur est de créer des liens forts entre l’entreprise et ses clients.

5 vues0 commentaire